Un match en noir et blanc

Nelson Mandela est partout célébré pour avoir mis fin à l’apartheid dans l’actuelle plus grande puissance africaine. Mais dans son ombre se cachent de nombreux évènements qui ont participé à changer le cours des choses.
Exemple en avril 1975 avec l’un des premiers tournois de foot multiraciaux organisés dans le pays, le Chevrolet Champion of Champions. À cette époque, en plein apartheid, chaque population possède son propre championnat. Lors de la finale, les Kaizer Chiefs, club noir de Soweto, doit affronter le Hellenic FC, club blanc de Cape Town. Si les footballeurs blancs gagnent le match aller, leurs homologues noirs créent la sensation au match retour en battant pour la première fois de l’histoire des adversaires blancs. Trente-cinq ans après ce match tombé dans l’oubli, les anciens joueurs se remémorent cette compétition, dont l’issue a créé une brèche dans la discrimination raciale.
Mathieu Ropitault / Journaliste

Facebook share